En parlant de Paix ...






Pour vraiment toucher les choses, il est important d'être pleinement conscient.

Quand vous vous lavez le visage le matin, vous pouvez parfois vous toucher les yeux sans en être vraiment conscient. Vous pensez peut-être à autre chose.

Mais si vous vous laviez le visage avec toute votre attention, vous seriez conscient que vous avez des yeux pour voir, que l'eau du robinet provient en fait d'une source, et votre action serait beaucoup plus profonde.

Quand vous vous touchez les yeux, vous pouvez vous dire : « J'inspire, et je suis conscient de mes yeux. J'expire, et je souris à mes yeux. »

Nous accordons tellement d'attention à ce qui ne va pas que nous en oublions de voir ce qui est beau et vivifiant.

Nos yeux sont là pour nous donner des forces et nous apporter la guérison et la paix, mais nous prenons rarement le temps de les apprécier.

Quand nous savons toucher nos yeux avec pleine conscience, nous comprenons qu'ils sont des joyaux essentiels à notre bonheur.

Le vœu le plus cher de ceux qui ont perdu la vue n'est-il pas de voir à nouveau ?

Nous qui voyons, il nous suffit d'ouvrir les yeux pour voir toutes ces formes et ces couleurs - le ciel bleu, les collines, les arbres, les nuages, les rivières, les enfants, les papillons.

Assis, simplement là à regarder, nous pouvons être extrêmement heureux.

Même si nous considérons la plupart du temps que cela va de soi, voir est un miracle qui peut suffire à notre bonheur.

Le petit exercice décrit plus haut - J'inspire, et je suis conscient de mes yeux. J'expire, et je souris à mes yeux - nous permet de toucher réellement la paix et la joie.

Nous pouvons faire la même chose avec notre cœur : « J'inspire, et je suis conscient de mon cœur. J'expire, et je souris à mon cœur. »

Cet exercice nous aide à comprendre combien notre cœur a travaillé dur, jour et nuit, pendant des années pour nous maintenir en vie.

Notre cœur pompe des milliers de litres de sang chaque jour, sans jamais s'arrêter. Même lorsque nous dormons, ii continue à travailler pour nous apporter paix et bien-être.

Notre cœur est un élément de paix et de joie, mais nous  ne pensons ni à le toucher ni à l'apprécier.

Nous faisons du mal à notre cœur en ne touchant que ce qui nous fait souffrir, nos soucis et nos émotions fortes et ce que nous buvons et mangeons.

Et agissant de la sorte, nous faisons du tort à notre propre paix et à notre propre joie.

Quand nous inspirons en étant conscients de notre cœur et expirons en lui souriant, nous nous illuminons. Nous voyons notre cœur comme nous ne l’avions encore jamais vu.

Lorsque nous lui sourions, nous le massons avec compassion.

Et pour le garder en bonne santé, nous devons le nourrir correctement et lui éviter les soucis inutiles.

Cette méditation est une méditation d'amour.

Nos yeux nous appartiennent. Notre cœur nous appartient. Notre foie nous appartient. Si nous ne pouvons pas aimer notre propre cœur et notre propre foie, comment pourrions-nous aimer quelqu'un d'autre ?

Pratiquer l'amour consiste avant tout à pratiquer l'amour envers soi-même, en prenant soin de son corps, de son cœur, de son foie...

Nous nous touchons ainsi avec amour et compassion.

Lorsque nous avons une rage de dents, nous savons combien le fait de ne pas avoir mal aux dents est appréciable. « J'inspire, et je suis conscient de ne pas avoir mal aux dents. J'expire, et je souris à mon absence de mal de dents. » Nous pouvons toucher notre absence de mal de dents en pleine conscience.

Quand nous avons de l'asthme ou simplement le nez bouché, nous pouvons à peine respirer. À ce moment-là, nous comprenons à quel point il est merveilleux de respirer librement.

Chaque jour, nous touchons ce qui ne va pas et notre santé ne fait que faiblir.

C'est pour cela que nous devons apprendre à toucher ce qui va bien - à l'intérieur et à l'extérieur de nous.

Lorsque nous sommes en contact avec nos yeux, notre cœur, notre foie, notre respiration et notre absence de mal de dents, et que nous savons vraiment les apprécier, nous constatons que les conditions nécessaires à la paix et au bonheur sont déjà présentes.

Lorsque nous touchons la terre de nos pieds, lorsque nous prenons le thé avec des amis dans la pleine conscience, nous pouvons nous guérir et apporter cette guérison à la société.

Plus nous avons souffert dans le passé, plus nous avons la capacité de nous guérir. Nous pouvons apprendre à transformer notre souffrance en une compréhension qui aidera nos amis et la société.

Nous n'avons pas besoin de mourir pour entrer au Royaume du Paradis. Nous avons simplement besoin d'être pleinement vivants.

Lorsque nous inspirons et expirons en serrant un arbre dans nos bras, nous sommes au Paradis.

Lorsque nous prenons une respiration en étant conscients de nos yeux, de notre cœur, de notre foie et de notre absence de mal de dents, nous sommes immédiatement transportés au Paradis.

La paix est accessible ; il nous suffit simplement de la toucher.

En étant vraiment vivants nous voyons que l'arbre fait partie du Paradis et que nous en faisons nous aussi partie.

Tout l'univers conspire pour nous faire cette révélation, mais nous sommes si peu conscients que nous consacrons notre énergie à couper les arbres.

Si nous voulons entrer au Paradis sur Terre, il nous faut simplement marcher et respirer consciemment.

Lorsque nous touchons la paix, tout devient réel. Nous devenons nous-mêmes pleinement vivants, dans l'instant présent.

Alors, l'arbre, notre enfant et toutes choses se révèlent à nous dans leur pleine splendeur.

« Le Miracle Est De Marcher Sur Terre », Affirmait Le Maître Zen Lin Chi.

Le miracle n'est pas de marcher dans l'air ou sur l'eau, mais de marcher sur la Terre. La Terre est si belle. Nous sommes si beaux nous aussi.

Nous avons le droit de marcher en pleine conscience et de toucher la Terre, notre merveilleuse mère, à chaque pas.

Inutile de dire à nos amis : « Que la paix soit avec vous ! » La paix est déjà en eux. Nous pouvons simplement les aider à cultiver l'habitude de toucher la paix à chaque instant.


Extrait de « La Plénitude de l’instant »

Thich Nhat Hanh



                                              Source : http://oraney.blogspot.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...